Marco Casagrande

Sandworm

Plage de Wenduine, à la hauteur du Chalet West-Hinder
De Haan - Wenduine  


 « Créer ne suffit pas. Le design ne doit pas remplacer la réalité. Le bâtiment doit évoluer à partir de son emplacement, il doit réagir à son environnement, il doit refléter la vie, mais surtout être lui-même, comme n'importe quel autre être vivant. Le contrôle architectural s'oppose à la nature et donc à l'architecture. L'environnement bâti est un médiateur entre la nature humaine et la nature elle-même. Pour en faire partie, l'être humain doit être faible. »L'œuvre de Marco Casagrande se situe à la jonction entre l'architecture et l'art plastique. Elle témoigne d'une interaction constante avec son environ- nement : il n'est pas une seule de ses constructions qui ne s'interroge sur les questions posées par ce qui l'entoure. Pour Beaufort04, Casagrande crée un Sandworm de cinquante mètres de long, qui s'étire entre les dunes comme un énorme ver de bois. Les trous dans le boyau invitent les visiteurs à la rencontre.